lun.

25

mai

2015

5 secrets pour innover

Définition de l'innovation

 

J'ai accompagné beaucoup d'entreprises dans leur démarche d'innovation. j'en ai observé plus encore. J'ai vu des formidables succès et aussi des échecs dramatiques. J'ai vu des experts professer des méthodes d'une grande complexité... sans pour autant obtenir de résultats tangibles ! J'ai beaucoup lu sur le sujet, assisté à des conférences (j'en ai aussi animé).

Voici plus de dix ans que j'enseigne cette discipline. Plus j'avance et plus je me dis que que la réussite tient au respect de quelques règles de bon sens.

Mais, ne déflorons pas le sujet, je vous invite plutôt à lire la suite...

-

Secret N° 1 : Constituez une "task-force"

Equipe projet

- Constituez dès le lancement du projet un groupe de travail. Accordez le plus grand soin à la constitution de ce groupe et à son maintien en condition : le succès du projet en dépend.

- Voici quelques règles pour la constitution de l'équipe : mélangez les spécialités, les expériences, les ages, les sexes. Veillez à un bon équilibre entre les rationnels et les créatifs. A l'inverse soyez prudent quant au mélange des niveaux hiérarchiques : méfiez-vous des jeux de pouvoir qui pourraient stériliser le groupe. Impliquez dès le début toutes les expertises utiles au projet : marketing, design, conception, industrialisation, etc...

- Nommez le projet et incitez l'équipe projet à se choisir un nom. Avez-vous observé que les équipes sportives les plus motivées ont un nom : Les mousquetaires, Les canaris, les Barjots, les Experts...

- Un intervenant extérieur sera un très bon catalyseur : Il aura plus de liberté et plus d'autorité qu'un salarié de l'entreprise. Il fournira un regard extérieur critique et objectif. Il sera le garant du respect de la méthode de travail. Il régulera le groupe et traitera les éventuels conflits. Lors des phases de recherche d'idées, il poussera le groupe dans ses derniers retranchements.

- Affectez une salle au projet, toujours la même. Cette salle deviendra vite la "war-room" du groupe. Favorisez l'appropriation de la salle en laissant les membres de l'équipe afficher leurs documents de travail sur les murs, déposer leurs maquettes sur les étagères...

- Installez une ambiance détendue : on n'innove pas avec un couteau entre les dents ! Laissez s'instaurer la convivialité. Autorisez et encouragez tous les délires : La créativité est incompatible avec la morosité.

- Rappelez-vous que les ingénieurs (l'auteur de ces lignes parle en connaissance de cause !) ont des idées d'ingénieur : convenues, complexes et donc chères. Accordez la plus grande attention aux proposition des participants qui n'ont aucune expertise dans le domaine : c'est d'eux que viendront les idées les plus originales.

- Si le produit étudié est destiné à remplacer le produit existant de l'entreprise, vous devez impérativement, avant de démarrer la recherche d'idées, procéder à une analyse défectuologique : Il est important que les concepteurs de l'ancien produit (et eux seuls) se livrent à une critique féroce de leur "bébé". A l'issue de cette séance quasi rituelle ils auront fait le deuil de l'ancien produit et seront ainsi psychologiquement prêts à innover. Accessoirement ils auront fourni un bon nombre de pistes d'amélioration.

Secret N°2 : Prenez les chemins de traverse

Démarche d'innovation

- Qu'il s'agisse de la démarche d'innovation en général ou plus simplement des séquences de recherche d'idées, la règle est la même : du problème à la solution, la ligne droite n'est jamais le bon chemin.

- Si vous avez choisi de travailler avec un consultant, vous aurez probablement le sentiment désagréable qu'il "tourne autour du pot" et qu'à sa place vous iriez plus vite à l'essentiel. Gardez-vous d'un jugement trop rapide, le consultant sait que pour maximiser les chances de succès il faut contourner le problème. Soyez patient, vous en serez récompensé.

- Pour réussir la démarche d'innovation il est indispensable de suivre un parcours que l'on peut décrire comme suit : 1) Poser le problème 2) Documenter le projet. 3) Modéliser le problème (fonctions, coûts...). 4) Définir les angles d'attaque. 5) Produire des idées en groupe. 6) Transformer les idées en solutions réalistes 7) Choisir et valider un concept de produit.

- Les outils de créativité de groupe sont tous basés sur des stratégies d'éloignement. En voici quelques-uns parmi les plus efficaces : l'inversion, le concassage, les méthodes analogiques parmie lesquelles la bionique...

Secret N° 3 : Collectez le maximum d'information

Recherche de l'information

- Il est surprenant de voir nombre d'entreprises découvrir, après beaucoup de temps, d'efforts et d'argent dépensés, que leur nouveau produit est trop cher, qu'un brevet opposable empèche de le commercialiser, ou tout simplement qu'il est boudé par les utilisateurs.

- Il est pourtant si facile de collecter les informations indispensables au bon déroulement du projet. L'internet est une source inépuisable d'information.

- Une étude de marché vous renseignera notamment sur la concurrence, sur le marché, sur les prix.

- Intérressez-vous de très près aux attentes de l'utilisateur et à ses insatisfactions.

- De nombreux projets ont échoués parce que l'équipe projet n'avait pas choisi la bonne cible. Identifiez bien les circuits de décision : qui prescrit, qui paie, qui utilise ?

- Faites le point de l'état des techniques. Quels nouveaux matériaux, quels procédés apparus récemment pourraient vous faire progresser.

- Une étude d'antériorité vous renseignera sur les brevets existant dans le domaine que vous explorez.

- Profitez de ce tour d'horizon pour compulser la règlementation, pour examiner les textes de norme sur le domaine du projet.

Secret N° 4 : Mettez l'utilisateur au centre de la démarche

Le Client roi

- La plupart des entreprises proclament très haut l'importance qu'elles accordent au client. Le projet innovant est l'occasion de passer des incantations (si c'est le cas) aux actes.

- Beaucoup de projets innovants échouent parce que l'équipe projet n'a pas su adopter le point de vue du client-utilisateur et rester dans cette posture tout au long du projet. Il n'est que de voir l'ergonomie déplorable de beaucoup de logiciels pour constater que bien souvent le technicien se préoccupe peu des attentes de l'utilisateur, occupé qu'il est à résoudre des problèmes techniques.

- La solution à cette difficulté est l'approche fonctionnelle du besoin. Avant toute recherche de solutions techniques, le groupe de travail doit absolument établir le référentiel du besoin.

- Qui dit projet innovant dit confidentialité. Vous vous demandez peut-être comment faire entrer le client dans le jeu sans divulguer d'information. Tout d'abord, le client est représenté dans l'équipe projet par ceux qui le connaissent le mieux : responsables marketing et commerciaux. Ensuite on peut sans problème recueillir le besoin du client-utilisateur sans lui donner d'informations précises sur le projet.

Secret N° 5 : Gardez les pieds sur terre

Escher cascade

- Dès que c'est possible, expérimentez, n'hésitez jamais à réaliser une maquette, un prototype, une installation pilote. Confrontez les idées au monde réel le plus tôt possible. Chaque fois que c'est possible, testez-les auprès des utilisateurs. Ne faussez pas le jeu, n'ayez aucune indulgence avec votre nouveau produit.

- Ne soyez pas perfectionniste au delà du raisonnable.

- Prenez en compte les coûts dès le début de l'étude. Une solution trop chère n'a aucun intérêt et ne mérite donc pas d'être mise à l'étude. Mettez en oeuvre, de préférence avec l'aide d'un consultant expérimenté des méthodes  comme l'analyse de la valeur, la conception à coût objectif. Ces méthodes ont fait leur preuve.

- Le développement d'un produit nouveau coute toujours beaucoup d'argent. N'hésitez pas à solliciter les aides publiques à l'innovation.

- Enfin protégez votre innovation. Déposez des brevets, protégez vos marques et modèles

 

 

Merci pour votre lecture attentive de ces quelques conseils. Faites-en le meilleur usage. Et si vous envisagez de confier à un consultant expérimenté l'accompagnement de votre projet, n'hésitez pas à nous joindre. Si vous choisissez de mener seuls votre démarche d'innovation, augmentez vos chances de succès en participant à un séminaire de formation à la démarche d'innovation. Innovaxion a développé à votre intention une étude de cas simple et ludique.

 

 

Commentaires : 1 (Discussion fermée)
  • #1

    Latoyia Didonato (jeudi, 09 février 2017 19:02)


    Good day! This is my first visit to your blog! We are a team of volunteers and starting a new initiative in a community in the same niche. Your blog provided us beneficial information to work on. You have done a extraordinary job!